MDA et son engagement dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) depuis 2017

Les Violences Basées sur le Genre (VBG) constituent une violation majeure des droits de l’Homme et particulièrement des femmes, et un grand problème de santé publique selon l’Organisation mondiale de la santé. L’OMS indique que 35 % des femmes à l’échelle mondiale disent avoir été exposées à plusieurs types de violences (physiques, sexuelles, psychologique, économique, …) de la part de leur partenaire intime ou de quelqu’un d’autre, à tout moment (en temps de paix et de guerre) et en tout lieu (maison, école, rue, travail, etc.).

Ces violences prennent leurs racines dans les relations inégalitaires entre les femmes et les hommes, basées sur des croyances individuelles et des normes sociales, avec des facteurs aggravants comme : la pauvreté, l’insécurité due au contexte politique ou à l’absence d’infrastructures de base, l’impunité due à la faiblesse du système juridique/ judiciaire, la délinquance, la consommation des drogues, de pornographie et l’ignorance par les femmes et les hommes des droits des femmes et des lois qui les protègent.

C’est dans cette optique qu’une action de taille a été confiée à Médecins d’Afrique (MDA) par le Fonds des nations unies pour la population (FNUAP) pour sa mise en œuvre. Il s’agit de fournir des services de santé de la reproduction et de lutte contre les violences basées sur le genre au profit des communautés et des formations sanitaires situées dans les zones vulnérables. Cependant, pour lancer ces différentes activités, un certain nombre de dispositions devraient être prises notamment : le renforcement des capacités de tous les intervenants dans la chaîne de prise en charge des victimes de ces violences.

Ainsi, en mars 2017, un total de 16 personnes exerçant la profession d’agent psychosocial et de relais communautaire dans les localités de Loutété et Yamba (Bouenza) ont été formées sur la prévention et l’accompagnement communautaire des victimes / survivantes des violences basées sur le genre (VBG).

Cette formation s’est poursuivie à Brazzaville en juin 2018, avec les officiers de police judiciaire des commissariats de police (Sud, Nord et centre) et quelques membres de la société civile. La formation a été couplée à celle de la lutte contre la stigmatisation et la discrimination liées au VIH. 20 personnes y ont pris part.

Photos de famille des participants à la formation des officiers de police judiciaire des commissariats (c) photos : MDA / juin 2018

En juin 2019, alors que le département du Pool est sujet à des violences armées, l’association MDA a jugé nécessaire de former les agents de santé, les agents psychosociaux, et les relais communautaires. Au total 134 personnes ont été formées sur la prévention et l’accompagnement communautaire des victimes des violences basées sur le genre (VBG).

En outre, l’expérience a été démontré que le changement climatique a un impact négatif sur de nombreux secteurs, y compris la pêche, l’élevage, l’agriculture, et tend à aggraver les vulnérabilités et les risques de violence. C’est ainsi que, pour prévenir les risques de violences faites aux femmes dans les départements de la Cuvette, de la Lékoumou, de la Likouala, des Plateaux, et de la Sangha qui ont connu en décembre 2019 des pluies torrentielles entrainant de grandes inondations et un déplacement des populations, MDA a procédé à la formation à la prévention des VBG et aux techniques de santé de la reproduction de 190 personnes exerçant les professions d’agent de santé, de relais communautaires ou reconnus comme leaders dans les localités de Betou, Bouemba, Impfondo, Loukolela, Makotopoko, Mossaka, Mpouya, Ouesso et Sibiti, , en février 2020. Par ailleurs, le Gouvernement Congolais a même

En plus des formations pour lutter contre les violences et les discriminations basées sur le genre, MDA a également organisé plusieurs formations pour promouvoir l’utilisation des médias sociaux dans la lutte contre le VIH/SIDA, dans le but de toucher et d’informer un public jeune et connecté au sujet de la maladie, et des services de prise en charge/ dépistage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :