L’ESCOMAD a officiellement lancé ses activités à Dolisie

Le 20 octobre 2020, les membres de la dynamique Espace de Concertation Multi-Acteurs pour le Développement (ESCOMAD) ont organisé leur première assemblée générale tournante, dans la ville de Dolisie, au siège de l’Association pour l’Assistance et le Développement des Jeunes Filles Mères (AADJFM).

Le lendemain, il s’est tenue une réunion d’information, d’échanges et de concertation avec les pouvoirs publics locaux sur les problèmes des artisans afin de mettre en place un cadre concertation multi-acteurs, visant à renforcer l’ESCOMAD, et à faciliter la mise en œuvre de son plan d’actions financé par le Programme concerté pluri acteurs (PCPA) Congo.

Photo de famille des participants à l’ Assemblée générale des membres de l’ESCOMAD à Dolisie (c) photo ; ESCOMAD / octobre 2020

Ensuite, une réunion de sensibilisation, d’échange et de concertation des associations et Organisations Professionnelles d’Artisans (OPA) sur « la faible participation de l’artisanat au Produit intérieur brut (PIB)[1] et le faible niveau de structuration des artisans en organisation professionnelle » a été organisée. En dehors des membres de la dynamique, 6 organisations y ont participé, dont 2 sont membres du programme. Ces dernières sont : l’Association des couturiers de Dolisie (ACD) et le Groupement des Artisans du bâtiment (GAB). Les OSC non membres du PCPA sont l’Association Ba mama balambi Kwanga (ABBK), l’Association des jeunes menuisiers (AJM), de la Chambre de Commerce d’Industrie d’Agriculture et des Métiers (CCIAM) de Dolisie et la Coopérative des Artisans pour le Développement de l’Artisanat (CADA).

Enfin, le diagnostic institutionnel de ces organisations a été élaboré, en se fondant sur la fiche ERO (évaluation rapide des organisations), outil élaboré par le PCPA Congo, permettant d’évaluer le niveau de structuration d’une organisation, ainsi que de déceler les faiblesses de celle-ci. Les informations recueillies seront utilisées, pour établir un plan de renforcement de capacités en vue de faire progresser ces organisations de la société civile en matière de structuration. À Pointe-Noire où le plan d’actions avait été lancé un peu plus tôt, les mêmes activités ont été réalisées.

A propos de la structure

L’Espace de Concertation Multi-Acteurs pour le Développement (ESCOMAD) est une des dynamiques locales sélectionnées et soutenue par le PCPA dans le cadre de sa phase d’envol. Le PCPA Congo soutient 15 dynamiques collectives dont 10 locales et 5 nationales. Son sujet de travail est la concertation multi acteurs pour accroitre la contribution de l’artisanat à la création d’emplois, à la diversification de l’économie locale et à la réduction de la pauvreté à Dolisie et à Pointe-Noire. Elle est constituée de 2 institutions publiques (les Directions Départementales de l’Artisanat et celles de la Jeunesse, de Pointe-Noire et de Dolisie) et de 4 organisations de la société civile dont 3 sont membres du PCPA : l’AADJFM, l’Association Congo Mod (ACM) l’Association Actions Jeunesse Emploi et Formation (AJEF) et l’Association des jeunes pour l’innovation au développement (AJID).


[1]   Le produit intérieur brut (PIB) est l’indicateur économique qui permet de quantifier la valeur totale de la « production de richesse » annuelle effectuée par les agents économiques (ménages, entreprises, administrations publiques) résidant à l’intérieur d’un territoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :