Agir collectivement

Actions collectives au service des populations : consortium d’OSC

Le PCPA promeut l’action collective entre organisations de la société civile au Congo, en France mais aussi entre le Congo et la France.  Les objectifs sont de développer les complémentarités, mutualiser les expériences et les compétences, réunir ses forces pour mieux se faire entendre ou encore élargir son cadre d’intervention (thématique ou géographique).

De nombreuses alliances entre associations sont nées via le programme : lors de l’appel à projets 2015, il a été noté que  dans 11 cas sur 18, les consortiums qui déposaient des projets étaient nés via les activité du PCPA.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Réunion des membres du PCPA à Pointe Noire. Février 2016

Ainsi par exemple de 2010 à 2013, 97 OSC se sont mobilisées à travers des projets collectifs (43 financés) qui ont mobilisé 72 pouvoirs publics (centraux, déconcentrés, décentralisés). Les actions visaient des domaines très variés tels que l’éducation, la formation professionnelle, la santé, les droits humains, l’agriculture, l’assainissement. Au total, 210 341 personnes en ont été les bénéficiaires directs ou indirects.

En 2015 et 2016, 2 appels à projets ont été lancés par le PCPA pour financer et accompagner des initiatives portées par plusieurs OSC et en lien avec les sujets de travail des plateformes thématiques (les expériences y seront partagées et valorisées).

Ce fonds d’appui permet de financer les actions collectives suivantes :

Prise en charge psychologique, médicale et juridique des femmes et enfants ayant vécu la violence. (AZUR DEV / CJID). Brazzaville

La situation de la femme veuve confrontée au problème de succession à Brazzaville. (CUDHOC / ADF / CNDHP). Brazzaville.

Projet d’Aménagement de la piste Agricole EBOKA-Aboua-ONGARA et Mvoula. (AJAMO / ACEEM). Cuvette.

Accompagnement à la structuration opérationnelle et organisationnelle des fournisseurs de formation de la commune de Dolisie. (AADJFM / CREDO / DDFQE). Niari.

Renforcement des capacités et autonomisation des veuves vulnérables. (ALPN / CREDO / CAS de Dolisie 2).Niari.

Améliorer les conditions de vie des filles mères en difficultés vivant seules avec leurs enfants. (CREDO / AVLUS / ALPN). Niari.

Initiatives concertées pour la Promotion de la Formation qualifiante et l’emploi des Jeunes. ( AJID / AADJFM / AFMDM). Pointe Noire.

Projet de lutte contre les MST, le VIS/sida en vue de contribuer au bien-être des jeunes (filles et garçons) en milieu scolaire du Lycée Victor Augagneur. (Avenir positif / ANEP). Pointe Noire.

Etude sur l’applicabilité de la prise en charge des Personnes vivant avec le VIH par la disponibilité des médicaments et produits médicaux. (ACBEF / CABS). Pointe Noire

 

Actions collectives : quels partenariats?

Travailler ensemble permet à la fois de se renforcer, de partager ses savoir-faire, moyens et compétences, de mener des actions de plus grandes envergures mais est également un apprentissage.

A ce titre, le partenariat, pilier de nos actions est au centre d’une réflexion collective menée sur 2016 et 2017 afin que nous puissions tous mieux l’intégrer dans nos projets associatifs. Nous travaillons sur les différents typologies de partenariats, les contenus,  la place de nos valeurs, nos attentes et nos objectifs. L’objectif est de mieux nous outiller pour plus d’efficacité.

En 2016 et 2017 plusieurs projets collectifs sont également financés. Ils reposent à la fois sur des services aux populations et des actions de concertation et de plaidoyer auprès des pouvoirs publics.

Actions collectives au sein de plateformes thématiques : concertation et plaidoyer auprès des pouvoirs publics  

DSCN0170.jpgLe PCPA a accompagné la création de 5 plateformes atour de thématiques définies à partir des axes stratégiques du Plan national de Développement du Congo et des domaines d’expertise des OSC du programme. Environ 100 OSC sont réparties dans ces 5 plateformes « Eau et assainissement », « Education, formation et insertion », « Développement rural et agricole », « Groupes vulnérables et droits humains »  et « Santé ».

Les plateformes ont été le cadre de rencontres avec les pouvoirs publics, de formations sur l’élaboration et le suivi des politiques publiques, d’échanges de bonnes pratiques et d’identification de thématiques d’intérêt général à travailler collectivement. Elles favorisent les échanges d’informations sur le contexte et les problématiques nationales et internationales de la lutte contre la pauvreté. L’objectif à terme est que les OSC puissent porter des sujet de plaidoyer auprès des pouvoirs publiques pour contribuer à la définition, à la mise en oeuvre et au suivi des politiques publiques.

 

Autres ressources :

Rapport de capitalisation sur les pratiques de concertation au PCPA. 2013