Fonds d’appui « défense des droits des groupes vulnérables »

Dans le cadre du projet co-financé par l’Union européenne et l’Agence française de développement, porté par ANEP, MDA et le CFSI et mis en oeuvre par le PCPA intitulé « Agir ensemble pour la défense des droits des minorités et groupes vulnérables », le PCPA lance un appel à projets destiné aux OSC membres, pour défendre les droits des femmes victimes de violence, des enfants et jeunes marginalisés, des personnes vivant avec handicap, des personnes vivant avec le VIH et des peuples autochtones.

Cet appel est ouvert jusqu’au 12 octobre 2018. Les réponses doivent être portées en consortium. Ceux-ci peuvent être constitués d’OSC membres et non membres et d’associations des personnes vulnérables.  Retrouvez ici les documents nécessaires pour y répondre.

1-lignes-directrices-fap-IEDDH

2-formulaire-projet-FAP-IEDDH

3-modele-budget-fap-ieddh-2018

4-declaration-de-partenariat-pcpa

Retrouvez ci-après la cartographie des groupes vulnérables réalisée, puis le diagnostic approfondi  effectué pour chaque département concerné par le PCPA :

20180914-cartographie-gv

20180831-approfondissement-diagnostic 

 

Retour en images sur l’Assemblée plénière

via Assemblée plénière du PCPA Congo, novembre 2017

Une séance introductive en présence des pouvoirs publics – des débats en plénière et en ateliers – les délégués interPCPA (Guinée, Algérie, Tunisie) salués et mobilisés…pour la table ronde sur le rôle de la société civile et le dépouillement des votes du COPIL. Des hôtesses mises à disposition par le CJID, la restitution des travaux du « groupe restreint » préfigurant les orientations de la nouvelle phase du PCPA. Au total, 160 participants,merci à tous!

 

« Bilan partagé » de la situation de 5 groupes vulnérables

DSC_0071-preparation
Les co-demandeurs préparent l’animation

Dans le cadre du projet « Agir ensemble pour la défense des droits des minorités et groupes vulnérables », plus de cinquante participants se sont retrouvés pour dresser l’état des lieux de la situation des groupes.

Pendant quatre jours, ils ont pu croiser leurs expériences de terrain, les textes de lois protégeant les droits de ces groupes, mesurer le chemin à parcourir pour améliorer la situation, et se fixer des priorités d’actions.

Ces séances ont été animées par la Cellule exécutive du PCPA et par les deux co-demandeurs du projet: ANEP et Médecins d’Afrique.

Retrouvez ici la synthèse des « leçons apprises », élaborées à l’issue de cette semaine de travail.synthese-bilan-experiences-themes-plaidoyer-vf

DSC_0076-restitution
Séance de partage des bilans

Assemblée plénière du PCPA Congo, novembre 2017

Co-animée par deux membres de son comité de pilotage, représentants de la CGT (confédération générale du travail-France) et du FJEC (Forum des jeunes entrepreneurs du Congo), l’Assemblée plénière du Programme concerté pluri-acteurs (PCPA) Congo s’est tenue les 21 et 22 novembre 2017 à Brazzaville.

Elle a été un moment d’échange entre les 143 membres de cette nouvelle et dernière phase qui s’ouvre jusqu’en 2021. L’assemblée plénière a également procédé au renouvellement de son comité de pilotage a qui il est confié entre autre tache, le suivi de la convention de financement avec le gouvernement congolais.

Téléchargez ici le communiqué de presse du 22/11/2017

11e session du comité de pilotage

Les 15 et 16 mai 2017, le comité de pilotage du programme s’est réunit à Brazzaville. Au menu de son programme chargé: l’adoption de la liste des projets à financer par le fonds d’appui 2017, la démarche d’accompagnement des OSC, le démarrage du projet relatif à la protection des groupes vulnérables -co-financement sur la ligne démocratie et droits de l’homme de la délégation de l’Union européenne) qui vient s’insérer dans le PCPA, le dispositif de suivi-évaluation qui doit permettre de mieux dégager les effets du programme, etc.

Dans le contexte pré-électoral au Congo, le comité de pilotage a tenu à faire et rendre publique la déclaration suivante.

Retrouvez également ci-après le relevé de décisions  ainsi que la liste des projets adoptés par le comité de pilotage.

 

logo du PCPA Congo

Fonds d’appui projet « Renforcements infra et inter OSC »

Cet appel vise deux objectifs :

—       Objectif 1 : Renforcer la crédibilité et l’exemplarité des OSC congolaises.

—       Objectif 2 : Renforcer la structuration collective et l’expertise de la société civile congolaise.

Il va se dérouler en 2 instructions aux dates de soumission suivantes :

—       Le 15 mars 2017 à 16h pour la première instruction

—       Le 2 mai 2017 à 16h pour la deuxième instruction

Veuillez trouver ci-joint les lignes directrices , le formulaire du projet, la présentation du budget et la déclaration de partenariat.

logo du PCPA Congo

Renouvellement des adhésions 2017

A l’occasion de son Assemblée plénière, tenue en novembre 2017, le PCPA a renouvelé ses adhésions.

143 candidatures (124 congolaises et 19 françaises) ont été validées lors de l’Assemblée plénière, le 21 novembre 2017. Retrouvez ici la nouvelle liste des adhérents :

20171106-Liste-validée-membres-adhérents-ap

 

Les organisations de la société civile et les collectivités territoriales, françaises et congolaises, qu’elles soient actuellement membres ou pas, ont été invitées à effectuer les démarches de renouvellement et d’adhésion, jusqu’au 31 mai 2017.

Les démarches à suivre : Annonce pour l’adhésion à la phase 3 du PCPA-020217 additif

 

10ème session du Comité de pilotage à Brazzaville, les 12 et 13 décembre 2016

La 10ème session du Comité de pilotage  (COPIL) s’est tenue sous la Présidence de Jean Aimé Mouloungui.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Jean Aimé Mouloungui

 » Mesdames, messieurs, chers collègues membres du COPIL

C’est avec une grande joie que je vous retrouve pour la tenue de cette session du COPIL. Je vis aussi ma deuxième présidence du COPIL en cette phase. Je peux d’ores et déjà vous annoncer que cette session sera bien différente des précédentes en raison des éléments suivants que nous aurons a débattre : analyse de la progression des Fonds d’appui projets (FAP), la préparation de l’Assemblée plénière (AP) et la réflexion sur la sortie du PCPA. Nous ne serons objectifs dans l’examen des points précités que si nous prenons en compte la dimension des territoires opérationnelles de nos organisations et l’identification des dynamiques a renforcer ou promouvoir en cette sortie de programme. C’est pourquoi, je ne saurai terminer mon propos sans vous faire part de ma profonde préoccupation sur la situation qui prévaut dans le pool : risque de mettre a mal le vivre ensemble, freins ou carrément arrêt des activités des OSC membres ou pas du programme. Je ne doute pas que nos échanges demeureront libres et responsables.

 

 

Relevé de décisions, Comité de pilotage n° 10 des 12 et 13 décembre 2016.

Déclaration des OSC membres du COPIL du 13 décembre 2016