Bouenza

Agriculture : évaluation du PDARP à Brazzaville et dans la Bouenza

Evaluation du financement de l’agriculture Congolaise : Cas du Projet de développement agricole et de réhabilitation des pistes rurales dans deux départements: Brazzaville et la Bouenza.

Projet porté par la CNOP et la Fondation Niosi.

La République du Congo est fortement tributaire des importations de produits alimentaires, agro-pastoraux et halieutiques.  En réponse à cette situation préoccupante, tous les documents d’orientation politique, portant sur le développement de ces secteurs, mettent un accent particulier sur la relance des activités agricoles afin de participer à la diversification et à l’industrialisation de l’économie congolaise et assurer ainsi la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté.

Le Plan National de Développement (PND) du Congo prévoit notamment « la modernisation de la petite agriculture » à travers des appuis directs à la production et des activités de soutien. Ainsi, plusieurs outils de financement ont été mis en place avec l’appui de bailleurs internationaux :

  • Le PRODER avec l’appui du FIDA
  • Le PDARP avec l’appui de la Banque Mondiale
  • Le FSA avec le budget de l’Etat Congolais.

Le PDARP a été financé à hauteur de 40 millions de dollars par le Congo et les Etats unis de 2008 à 2012. Les principaux domaines d’actions étaient : le Renforcement des capacités du Ministère en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP), la Réhabilitation de Pistes Rurales et des Infrastructures de Marchés et le Soutien aux activités productrices et génératrices de revenus en milieu rural.

Il a couvert 10 départements et notamment Brazzaville et la Bouenza où respectivement 20 et 142 microprojets ont été financés.

 

A la fin des 5 années d’exécution, une enquête de clôture a été réalisée sur le PDARP et un rapport a été publié en octobre 2013. Mais celui mérite d’être compléter et de concerner les 2 départements de la Bouenza et de Brazzaville. Ainsi, la CNOP et la Fondation Niosi vont réaliser une enquête complémentaire qui ciblera les filières maraîchères à Brazzaville et la pisciculture et les cultures vivrières ainsi que les infrastructures de marchés reliées à l’organisation du système de commercialisation des produits des producteurs dans le département de la Bouenza.

La CNOP et la Fondation Niosi visent plusieurs objectifs : nourrir leur dialogue et plaidoyer avec les pouvoirs publics et valoriser les expériences du PDARP auprès de leurs pairs de la plateforme thématique Développement rural et agricole. 

Cette étude contribuera au plaidoyer que la plateforme entend mener sur le financement de l’agriculture congolaise avec l’objectif que les budgets engagés participent efficacement à la souveraineté alimentaire et à la lutte contre la pauvreté des paysans.