Dynamique Promotion des droits à la santé et à l’emploi des filles-mères

Nom de la dynamique : Promotion des droits à la santé et à l’emploi des filles-mères

Type de dynamique : Locale

Localisation : Djambala (département des Plateaux)

Composition de la dynamique 

Porteur : Les Compagnons du Devoir et de l’Action (CODAC)

Autres membres :  

  • Association pour la Bible, le Développement et l’Alphabétisation en Téké (ABDATEK)
  • Association pour l’Intérêt Communautaire (AIC)

Pouvoirs publics : Direction départementale des affaires sociales (DDAS-PL) des Plateaux (membre du PCPA)

Sujet de travail : Promotion du droit à la santé

Problèmes identifiés :

  • (1) l’insuffisance des actions de sensibilisation et promotion du droit à la santé tant de la part des formations sanitaires et des organes de participations communautaires que des organisations de la société civile œuvrant dans ce secteur ;
  • (2) l’absence d’une politique locale en faveur des jeunes en général et de la fille en particulière et surtout l’inexistence d’un cadre de concertation entre les acteurs, pouvant trouver des solutions aux problèmes de la jeune fille ;
  • (3) le manque de ressources pour se prendre en charge qui pousse les jeunes filles-mères à vivre de la prostitution situationnelle.

Projections sur 3 ans

Vision : que la jeune fille-mère de Djambala soit capable de défendre ses droits face aux éventuels abus qu’elle pourrait subir et de ne pas se servir de son corps comme produit de vente

Objectifs : Promouvoir le droit à la santé des filles-mères de Djambala d’ici à la fin de l’année 2021

Principales activités prévues

  • Formation des jeunes filles-mères relais communautaires sur leurs droits liés à la santé
  • Sensibilisation et causerie-débat avec les jeunes filles-mères sur leurs droits liés à la santé
  • Création et tenue des réunions d’un cadre de concertation associant jeunes filles-mères, OSC et les pouvoirs publics pertinents
  •  Formation de jeunes filles-mères en gestion d’une activité génératrice de revenus ; dotation en kit AGR et accompagnement
  • Institutionnalisation de la dynamique collective.

Résultats attendus

  • 1 cadre de concertation entre les acteurs est créé
  • 10 jeunes filles-mères exercent une activité génératrice de revenu (AGR)
  • 500 jeunes filles/filles-mères sont sensibilisées par leurs paires sur leurs droits à la santé

Un peu d’histoire :

Les CODAC travaille sur la thématique des jeunes filles mères à Djambala depuis de nombreuses années. C’est une association reconnue en particulier de la direction départementale des affaires sociales. Asseoir cette dynamique permettra de réaffirmer l’importance de la santé et de la prise en charge des jeunes filles mères à Djambala et de faire participer ces dernières aux décisions qui les concernent.  

Budget : 14.857,85 Euros soit 9.569.000 FCFA

Durée de mise en œuvre du plan d’actions : 12 mois

%d blogueurs aiment cette page :